Bernard Perrone et ses décors en trompe-l’oeil
Bernard Perrone présente la technique du poncif

La maison des Escoubas : lieu de vie
des internes en médecine

 Cette fin d’année 2020 a vu le projet de réhabilitation  du bâtiment  dit « Escoubas » prendre une tonalité divertissante voir humoristique.

L’équipe de l’AVQR a commencé à effectuer des prises de vues dans le but de réaliser un film mémoire de cette restauration.

Ce lieu, propriété de la commune  hébergera des étudiants en médecine en fin de cursus venant effectuer des stages chez les médecins du Quercy Caussadais.

La maison Escoubas
De gauche à droite : Luis Gonzalès(architecte) Bernard Perrone , Gérard Hébrard (maire de Caussade)
Au bout de la flèche Gino notre cameraman . A droite de Gino Bernard Perrone.
Gino de l'AVQR filmant l'artiste au 3ème étage
Gino de l'AVQR en haut de l'échafaudage
Etienne de l'AVQR...en bas de l'échafaudage
Précédent
Suivant

Un habitat fonctionnel et artistique

affiche-chantier résidence des internes caussade

Ce bâtiment comportera 4 studios et 2 logements ainsi qu’une salle de vie commune en rez de chaussée où les repas pourront être confectionnés. Dans le sous sol une salle polyvalente  fera office de lieu de détente . Au delà de sa fonctionnalité , ce bâtiment a pour ambition de marquer son temps et de promouvoir la culture.

C’est ici qu’intervient Bernard Perrone  et ses séduisants trompe-l’oeil.

Bernard Perrone un artiste éclectique

 Bernard Perrone est né dans le lot en 1942 . Sa vie d’artiste peintre est ponctuée de nombreuses expositions autant à Paris qu’en province . Mais c’est dans sa profession de décorateur de Théâtre qu’il peaufine ses talents de graphistes et coloriste . 

Il a travaillé pour les plus grands Chagall, Chapelin Midy, Cocteau, Jean-Michel Folon et bien d’autres et réalisé des décors de théâtres et festivals dans toute la France.

Pour représenter  ses trompe-l’oeil l’artiste applique une technique « vieille comme le monde » : le poncif .

Bernard Perrone sur le chantier de la maison Escobas à Caussade

Un projet culturel...en trompe-l'oeil

L’objectif de ses trompe-l’œil est à la fois de décorer la façade et de présenter  des scènes de vie invitant au bien être à la détente . L’artiste qui ne manque pas d’humour glissera dans ces décors quelques allusions à notre époque et à la profession des utilisateurs de ce lieu : chat jouant avec un masque, stéthoscope qui dépasse d’une poche de blouse blanche…et d’autres surprises que nous avons hâte de découvrir.

Laisser un commentaire